Contactez Eric, notre commercial : 01 30 37 01 08

Guide de A à Z pour choisir l’isolant pour vos combles 

isolation combles yvelines actif confort

Quel est le meilleur isolant pour les combles ?

L’isolation des combles constitue un complément important pour la fonction de la toiture. Elle assure ainsi un meilleur confort pour l’intégralité du foyer. Elle contribue ainsi à la réduction de la consommation d’énergie et à la protection de l’environnement. Pour cela, le choix de l’isolant détient une importance vitale pour une efficacité optimale. Il dépend des caractéristiques de la construction en question. 

Critères de choix de l’isolant pour les combles

On ne peut établir de classement conventionnel pour le choix des matériaux destinés à l’isolation. Un isolant peut sembler parfait pour certaines circonstances et ne pas convenir à d‘autres. Le choix repose donc sur un ensemble de critères inéluctables.

Le type de comble envisagé

Les types de combles se différencient par l’usage auquel ils sont destinés. On distingue alors les combles perdus et les combles aménagés.

Les combles perdus constituent souvent un espace délaissé et non entretenu. Ainsi, il convient d’utiliser un matériau durable et résistant. On peut aussi forcer sur l’épaisseur pour assurer la fonction d’isolation.

Les combles aménagés en mezzanines servent de chambres à coucher, de bureau ou de remise. Pour ces usages, le choix penche plutôt vers la performance du matériau. Cela permet de gagner en espace en optant pour un isolant de petite épaisseur.

Les risques

Les différents facteurs externes peuvent détériorer les isolants. Il peut s’agir de phénomènes naturels comme l’humidité et la chaleur. Les matériaux peuvent aussi subir l’agression des rongeurs ou des insectes. Mais le feu constitue l’élément externe le plus dangereux parce qu’il produit un effet immédiat et irrémédiable. Ces risques sont prévisibles et il convient d’adapter le choix par rapport à eux. 

Vous cherchez une entreprise d’isolation de combles dans l’Oise. N’hésitez pas à contacter Actif Confort. Nous intervenons aussi dans ce département

Les conditions de mise en place

La mise en place d’un isolant pour comble est soumise comme tout travail d’aménagement à certaines conditions.

En premier lieu, elle suscite un budget. Ainsi, le choix du matériau dépend d‘abord des moyens à disposition.

Il se base ensuite sur le côté pratique de la mise en place. L’aménagement des combles est généralement une opération à part qui n’est pas tenue en compte pendant la construction. Parfois, l’accès pour la pose de l’isolant est difficile. En plus, cette action semble anodine, à réaliser soi-même. Pour assurer un aménagement correct, il est alors recommandé d’utiliser des éléments faciles à poser.

Choix des meilleurs isolants pour combles

Suivant les critères énumérés ci-dessus, un certain nombre de matériaux sont couramment utilisés. Ils sont de natures diverses et présentent des propriétés spécifiques. 

Isolants d’origine organique

Les isolants d’origine organique proviennent de végétaux, de produits animaliers.

  • Laines végétales

On utilise généralement le chanvre ou le lin pour la confection des laines végétales d’isolation. Elles présentent un niveau élevé d’isolation thermique, mais une capacité plus faible d’isolation phonique. Elles possèdent des propriétés répulsives pour les rongeurs. Elles résistent au feu et à l’humidité et possèdent une durabilité respectable. Les éléments en laines végétales sont très maniables et faciles à poser. Toutefois, leur texture rend difficile une recoupe en cas de besoin. En plus, elles affichent un coût plutôt élevé.

  • Isolants d’origine animale

Les laines animales et les plumes constituent des isolants thermiques très efficaces, mais présentent une isolation phonique faible. Ces matériaux se distinguent par l’absence d’effets irritants. En plus les isolants en laines végétales sont facies à mettre en place. Toutefois, ils présentent un niveau élevé d’inflammabilité. Ils sont en plus très coûteux.   

  • Le liège

Le liège est un élément naturel possédant des propriétés d’isolation thermique très efficaces. Il affiche cependant un degré d’isolation phonique moyen. Il s’agit d’un matériau naturel très léger et inoffensif pour l’environnement. Résistant aux facteurs externes, il présente une durabilité particulière. Ainsi, il ne se déforme pas au fil du temps. Très coûteux, il s’utilise en plus en complément d’un autre matériau.

  • La fibre de bois

La fibre de bois se distingue par ses vertus écologiques. En plus, c’est un isolant thermique efficace et très durable. Elle présente un risque élevé vis — à-vis du feu. Elle sert souvent de complément à d’autres matériaux pour une meilleure isolation.

Isolants minéraux

Les isolants minéraux sont constitués à presque 100 % de matières naturelles. Ils contiennent une quantité infime de liants. Ils présentent des risques de nuisance respiratoire pendant la manipulation.

  • La laine de verre

La laine de verre occupe le premier rang au niveau du taux d’utilisation es isolations thermiques. Elle se distingue par une grande facilité de pose et de découpe. Elle affiche un haut degré d’isolation thermique. À titre de référence, la laine de verre présente un niveau d’isolation 70 fois supérieur à un mur de pierre. Perméable à la vapeur d’eau, elle est pourtant hydrophile. De ce fait, le taux d’humidité ne produit aucun effet sur son pouvoir isolant. La laine de verre affiche le prix d’achat le plus avantageux parmi les isolants sur le marché.

  • La laine de roche

La laine de roche est connue depuis des temps plus anciens. Elle se caractérise par une haute performance d’isolation thermique. Elle tout autant efficace contre le chaud que le froid. Très durable, elle garde ses qualités isolantes au fil du temps. Le prix, proche de celui du verre constitue un des plus gros avantages de l’utilisation de ce matériau. 

  • La perlite

La perlite possède les qualités requises pour un isolant pour comble. En plus, c’est un matériau infiniment durable. Par sa densité élevée, elle nécessite des supports résistants. En plus, elle s’achète à raison de 40 euros/m2.

L’ouate de cellulose, un matériau recyclé

L’ouate de cellulose s’obtient à partir du recyclage de papiers journal. De ce fait, elle contribue à la préservation de l’environnement. Elle constitue un isolant thermique et phonique efficace. Toutefois, elle présente des propriétés malsaines à la manipulation.

Les isolants synthétiques

Les isolants synthétiques présentent une efficacité d’isolation thermique élevée. Seul le polystyrène possède des capacités d’isolation phonique. Ces matériaux se distinguent par une efficacité à petite épaisseur. En plus, le prix du mètre carre est très abordable. Elles affichent toutefois une longévité réduite. Non biodégradables, ils sont considérés à juste titre comme anti écologiques.

AVIS CLIENTS