Contactez Eric, notre commercial : 01 30 37 01 08

Comment isoler un mur de l’extérieur ?

isolation thermique exterieur yvelines actif confort

Il est nécessaire de veiller à une bonne isolation de sa maison. Les raisons sont nombreuses, d’un point de vue financier, mais également pour votre bien-être et pour votre santé. Une maison mal isolée, c’est des déperditions thermiques évidentes mais également la porte ouverte au froid et aux fortes chaleurs. L’isolation peut se faire par une isolation des murs extérieurs, les murs représentent en effet, 25 % des déperditions des chaleurs. L’isolation thermique en extérieur est un moyen efficace et qui est le mode d’isolation le plus plébiscité actuellement. Vous souhaitez une isolation thermique extérieure ? Voici le mode d’emploi.

Qu’est-ce que l’isolation par l’extérieur ?

L’isolation par l’extérieur est comme son nom l’indique une isolation des murs extérieurs. Elle consiste à la pose de matériaux isolant sur vos façades extérieures. Ce sont généralement de panneaux isolants, qui peuvent être de différentes matières, en général, on utilise le polystyrène et le polyuréthane. En terme plus clair, cela consiste à envelopper votre bâtiment. Le concept est assez récent, par rapport aux autres modes d’isolation par l’intérieur et du toit, mais c’est une solution qui se généralise et qui est obligatoire dans certaines situations ( Le décret n° 2016-711 du 30/05/2016 impose l’isolation par l’ITE pour vos ravalements de façade). L’objectif de cette isolation est surtout thermique et cette isolation est réversible, c’est-à-dire réduire l’effet du froid en temps d’hiver et réduire la chaleur en temps de canicule ou de forte chaleur. C’est une opération qui nécessite quelques aménagements et travaux importants, donc renseignez-vous bien avant de vous lancer dans l’opération.

Avantages et inconvénients de l’isolation extérieure.

Comme tout système d’isolation, il y a les bons côtés et les mauvais côtés. Ce qu’on peut tirer de l’isolation extérieure, c’est qu’elle a plus d’avantages que de désavantages. Donc si vous souhaitez, vous lancer dans une isolation cette méthode est une approche intéressante.

Les avantages d’une isolation thermique extérieure :

  • Vous bénéficiez d’une performance d’isolation exceptionnelle, l’ITE ou isolation thermique extérieure a le meilleur taux d’isolation et répond aux exigences RT 2012 et BBC. Ce taux peut encore être augmenté en fonction du type de panneau isolant utilisé, sur le marché, vous avez le choix entre le polystyrène, la mousse polyuréthane expansées ou d’autres matières organiques.
  • Vous avez une double isolation thermique, cette isolation vous permet de parfaitement vous isoler lors de grand froid, mais également lors de forte chaleur. Cette isolation se base sur l’inertie, ainsi l’énergie calorique est reflétée et le froid ne pénètre pas.
  • Vous avez une suppression des ponts thermiques, ni le froid ni le chaud ne se transmettent par conduction thermique. C’est-à-dire, il n’y a aucun conducteur qui transmet la liaison thermique, contrairement à la pierre et les briques qui conduisent la température.
  • Profitez d’une isolation phonique, l’ITE vous assure également une isolation phonique. Les bruits extérieurs sont ainsi neutralisés des bruits de travaux, de voitures et autres, idéales pour vos habitations urbaines.
  • Vous bénéficier également d’un ravalement de façade, cette solution vous permet également de redonner un coup d’éclat à vos murs extérieurs. La pose d’isolant est en effet à recouvrir par la suite. Selon vos goûts et envies, vous pouvez ainsi opter pour une nouvelle façade. Nous proposons d’ailleurs un service de ravalement de façade dans les Yvelines si vous cherchez une entreprise sérieuse pour le faire réaliser.
  • Avec l’ITE, c’est également se prémunir des futures réglementations. Les nouvelles réglementations obligent  l’isolation thermique extérieure dans certains cas particuliers (Le décret n° 2016-711 du 30/05/2016 qui impose déjà l’ITE pour les ravalements de façades).
  • Vous profiter d’un retour sur investissement, le prix de votre isolation thermique en extérieure est plus chère qu’une isolation normale, cela peut aller de + 30 % à 50 %. Rassurez-vous, la contrepartie se fera voir sur le long terme, avec une facture en énergie qui va être réduite, soit, un retour sur investissement sur 7 ans.

Les désavantages de l’isolation thermique en extérieur :

  • Le coût des matériaux et des travaux sont plus chers qu’une isolation thermique classique. Ce n’est pas le coût des matériaux isolant qui sont chers, mais leur installation et le recouvrement, entre 15 à 20 € le m² pour l’installation, et 30 à 150 € pour un revêtement extérieur.
  • Des travaux assez conséquents, vous devez prévoir des travaux assez importants pour recevoir vos panneaux isolants et surtout pour les recouvrir. Plusieurs matériaux de couvertures sont toutefois, disponibles pour limiter vos dépenses (le bois demeure la solution la moins chère.).
  • L’ITE n’est amorti qu’au bout de quelques années, au bout de sept ans environ. Le total des travaux peut aller facilement dans les 1 500 à 3 000 € selon le type de recouvrement. Les aides relatives à l’installation dont vous bénéficier à la pose d’ITE, est également soumis à condition.

Comment isole-t-on les murs par l’extérieur ?

L’isolation thermique nécessite des travaux assez conséquents selon le type de bâtiment, prévoyez ainsi quelques jours pour la pose et la couverture de votre isolation. La pose d’isolation thermique en extérieur se fait en plusieurs étapes, elle se fait sur tous types de bâtiment, toutefois, la façade de votre maison ne sera plus la même. L’isolant le plus répandu, est le polystyrène expansé, et la mousse polyuréthane qui se présente en panneau, ce sont les plus rentables économiquement et ils sont très légers. Les éléments organiques et végétaux sont également disponibles. Pour la pose, vous pouvez le réaliser vous-même, mais il est préférable de faire appel à un professionnel (Actif Confort s’occupe d’ailleurs de l’isolation extérieur dans les Yvelines. N’hésitez pas à nous consulter si vous voulez des conseils par téléphone) :

    • Choisissez le meilleur isolant adapté à votre région.
    • Niveler les murs et tracer les futurs emplacements de vos panneaux, cela va vous permettre de calculer au millimètre près le nombre de panneaux à poser.
    • La fixation de vos isolants se fait différemment selon le matériau. La colle, les fixations mécaniques, en calé-chevillé.
    • Une première couche de sous-enduit sera posée pour recouvrir les panneaux éventuellement l’enduit final si vous souhaitez en rester là.
    • La pose final du matériau choisi se fera par la suite (bois, pierre, brique, etc.)