Contactez Eric, notre commercial : 01 30 37 01 08

Quelles sont les aides auxquelles j’ai droit pour mes travaux de rénovation énergétique ?

Vous envisagez de rénover l’isolation de votre maison ou bien de changer votre chaudière en un système plus performant ? Sachez que pour tous les travaux qui vous permettent de réduire le montant de vos factures de chauffage et d’électricité, d’optimiser votre confort thermique aussi bien en hiver qu’en été et de préserver l’environnement en limitant les émissions de CO2 ou de gaz à effet de serre, vous avez droit à de nombreuses aides ! Lesquelles ? Actif Confort vous explique tout.


MaPrimeRénov

rénovation énergétique maprimerenov

MaPrimeRénov est la toute nouvelle aide de l’État qui fut lancée le 1er janvier 2020. Elle est le résultat de la fusion entre le Crédit d’Impôt Transition énergétique CITE et le programme Habiter mieux Agilité de l’ANAH.

Jusqu’à renouvellement en 2021, seuls les propriétaires les plus modestes et dont les logements sont leur résidence principale y sont éligibles. Le montant de MaPrimeRénov peut atteindre jusqu’à 20000 euros selon le nombre de personnes habitant la maison.

Pour l’obtenir, vous n’avez qu’à remplir un simple dossier en ligne, et ce, dès la fin de vos travaux.

A noter que son attribution est soumise à des conditions de ressources.

 


CITE (Crédit d’impôt pour la transition énergétique)

CITE (Crédit d’impôt pour la transition énergétique)

Le CITE ou Crédit d’impôt pour la transition énergétique permet de financer vos travaux de rénovation énergétique en déduisant de votre impôt sur le revenu un montant de vos dépenses (30 % à 75 % selon le type de travaux).

Pour cette année 2020, il est adressé uniquement aux propriétaires aux revenus modestes et qui habitent les logements, sous les conditions de ressources de l’Anah. Le CITE Crédit d’impôt pour la transition énergétique sera supprimé en 2021.

 


Écoprêt à taux zéro

Écoprêt à taux zéro

Prorogé jusqu’au 31 décembre 2021, l’écoprêt à taux zéro facilite votre projet de rénovation énergétique en vous permettant de bénéficier d’un prêt sans intérêt.

Si vous êtes propriétaire, occupant ou bailleur, d’une maison ou appartement achevé avant le 1er janvier 1990, vous pourrez bénéficier du Eco-PTZ, et ce, sans conditions de ressources.

Un seul prêt par logement est accordé et son montant peut atteindre les 30.000 euros, mais pas plus.

Les sociétés non soumises à l’impôt sur les sociétés, dont au moins un des associés est une personne physique, peuvent également profiter de cet écoprêt à taux zéro.

 


TVA à 5,5 % pour l’amélioration énergétique

TVA à 5,5 % pour l’amélioration énergétique

Les travaux visant à améliorer la performance énergétique de votre habitat, comme la rénovation de l’installation électrique, plomberie, plâtrerie et peintures, le remplacement de chaudières à condensation… peut bénéficier d’un taux de TVA réduit à 5,5 %. Tout le monde peut en avoir accès à condition que la maison ou appartement fût construit il y a plus de 2 ans, et ce, qu’il soit à titre de résidence principale ou secondaire.

 


La prime énergie

La prime énergie

Ouverte jusqu’au 31 décembre 2021, la prime énergie dite aussi Coup de pouce économies d’énergie s’agit d’une aide financée par le privé (notamment des vendeurs d’énergie) pour tous les ménages qui réalisent des travaux de rénovation énergétique (isolation des combles, pose de velux, installation de pompes à chaleur, chauffe-eau solaire…). Elle peut couvrir jusqu’à 80% du montant de vos dépenses. Elle est sous conditions de ressources.

 


Aide «Habiter mieux sérénité» de l’Agence nationale de l’habitat (Anah)

Aide «Habiter mieux sérénité» de l'Agence nationale de l'habitat (Anah)

L’aide « Habiter mieux sérénité» est proposée par l’Agence nationale de l’habitat (Anah) pour financer les travaux d’économie d’énergie. Elle est attribuée, selon le niveau de ressource, aux propriétaires qui louent ou occupent leur logement datant d’au moins 15 ans et se situant dans un département qui a signé un contrat local d’engagement contre la précarité énergétique (CLE). Les syndicats de copropriétaires peuvent aussi l’obtenir.

Le montant de l’aide « Habiter mieux sérénité » varie entre 2000 et 15000 euros.

 


CEE (aide des entreprises de fourniture d’énergie)

CEE (aide des entreprises de fourniture d'énergie)

Afin de réduire efficacement les impacts de notre consommation d’énergie, certaines entreprises fournisseurs d’énergie comme l’EDF, Engie, Total… proposent des aides pour les travaux de rénovation énergétique sous réserve qu’ils soient effectués par un artisan reconnu garant de l’environnement (RGE). Ces entreprises reçoivent en contrepartie des CEE Certificats d’Économies d’Énergie leur attestant qu’elles ont rempli leurs devoirs.

Les aides peuvent s’agir de diagnostics et conseils, de prêts bonifiés, de primes (remise sur votre facture d’énergie, bons d’achat dans votre magasin…) …

N’importe quel propriétaire ou locataire peut en bénéficier. Cependant, ce sont les entreprises qui choisissent ceux qu’elles veulent soutenir et la nature des aides qu’elles veulent assurer.

 


Le chèque énergie

Le chèque énergie

Le chèque énergie est une aide financière proposée par l’État pour les ménages les plus modestes afin qu’ils puissent payer leurs factures d’électricité et/ou de gaz et couvrir certaines dépenses liées à la rénovation énergétique de leur logement. Il n’y a aucune démarche à faire pour en bénéficier. Le montant du chèque énergie varie entre 48 euros et 277 euros. C’est l’administration fiscale qui établit chaque année, entre fin mars et fin avril, la liste des foyers, en fonction du revenu et de la composition de chacun. Le chèque est nominatif. Il est adressé automatiquement par poste ou e-mail chez vous.

 


Les aides d’Action logement

Les aides d'Action logement

Les aides d’Action logement consistent à un prêt à taux 1 % pour tous les travaux de rénovation énergétique. Sous conditions de ressources, elles sont destinées aux propriétaires, occupants et bailleurs, des logements implantés dans une des communes du programme Action cœur de ville. Les sociétés civiles immobilières dont l’actionnaire majoritaire est salarié d’une entreprise du secteur privé non agricole peuvent également en bénéficier.

Le montant du prêt varie entre 15.000 pour les propriétaires bailleurs et peut atteindre 20.000 euros pour les propriétaires occupants.


Exonération de la taxe foncière

Exonération de la taxe foncière

Vous pourrez également bénéficier d’une exonération temporaire de la taxe foncière si vous réalisez des travaux d’économie d’énergie. Elle est proposée par certaines collectivités (communes, départements…).

Si vous êtes propriétaires, occupants ou bailleurs, de logements construits avant le 1er janvier 1989 et situés dans des communes où une exonération a été votée, n’hésitez pas à en demander.